fr_language eng_language
livre_banner

Les Livres

Fichier d'adresses emails

Les abonnements presse

La papeterie & l'imprimerie

Les journées thématiques & les forums

Les guides de voyages d'affaires

Les livres d’affaires qu’il faut avoir lus

Vous pensez que le monde des affaires est un marécage aux alligators, tous plus cyniques et durs les uns que les autres ? Si tel est le cas, c’est que vous ne connaissez pas encore les excellents livres de Max de Pree, Michael Useem, ou encore Annette Simmons ! Petite revue des livres d’affaires qu’il faut avoir lus, et des raisons qui peuvent pousser un homme d’affaire moderne à se replonger dans les odeurs de l’encre et du papier.

Jack Covert et Todd Sattersten, respectivement fondateur et président et directeur général, viennent de faire paraitre un recensement des 100 livres d’affaires (rien que ça, eh oui !) les plus intéressants de tous les temps. On y rencontre des noms connus, voire très célèbres, comme le vénéré Winston Churchill, « peut-être un des génies du XXème siècle, en tout cas un des génies politiques ». Et s’ils ont voulu regrouper en un seul livre les bouquins d'affaires qu'ils trouvaient les plus intéressants, c’est parce qu’ils ont constaté que le marché est saturé de productions « de plus ou moins bonne qualité », ce qui a tendance à rendre difficile l’accès à des perles comme « Devenir un leader », de Warren Bennis, qui retrace avec lucidité et une touche d’humour l’ensemble des compétences techniques, mais aussi l’importance fondamentale des qualités humaines nécessaires à l’épanouissement d’une société sous l’égide d’un chef, ou encore « Questions de caractère » de Joseph L. Badaracco, Jr, dans lequel ce dernier tire un bilan sans amertume ni triomphalisme des évolutions managériales d’une génération à l’autre.

Et pour les non-avertis, Jack Covert a un conseil : « Il faut que le fils d’un PDG puisse connaitre l’univers professionnel dans lequel son père évolue ! Il faut lui offrir Les 100 meilleurs livres d’affaires de tous les temps ! »